Partagez
Aller en bas
Messages : 23
Date d'inscription : 15/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Code Interne de la Garde de Boralus

le Ven 21 Sep - 20:38
Ci-dessous, vous trouverez le Code Interne de la Garde de Boralus, susceptible d'évoluer.


I) Hiérarchie

Grades :

Commandant :
Meneur de la Garde et représentant de celle-ci, le Commandant est responsable de ses hommes et du comportement général de ces derniers, ainsi que des plus importants changements et des plus importantes directives. Il relève de sa responsabilité de gérer l’évolution de la structure interne, de superviser les montées en grades des officiers supérieurs et de prendre en charge les affaires qui touchent directement aux institutions de la ville de Boralus et de la nation de Kul Tiras. En tant qu’officier au rang le plus élevé de la Garde, il peut diriger n’importe quelle affaire et se trouve par défaut en charge de tout conflit ou enquête qui passe par lui.

Capitaine :
Bras droit du Commandant, second officier au rang le plus haut de la Garde de Boralus, le Capitaine gère la supervision minutieuse des troupes au jour le jour et répartit la plupart des tâches. En l’absence du Commandant, il prend le commandement et dirige la Garde avec autant de légitimité que le Commandant peut le faire.

Lieutenant :
Officiers directs des effectifs de la garde, les Lieutenants agissent directement avec ceux-ci, et répondent aux ordres du capitaine et du commandant. Chargés du bon déroulement du quotidien des soldats, ils veillent aussi au bon respect des consignes de base de la Garde, ainsi qu’à la bonne exécution des ordres, et, quand nécessaire, des sanctions.

Sergent :
Les officiers les plus bas dans le classement hiérarchique, les Sergents sont les intermédiaires des Lieutenants et la représentation de la hiérarchie auprès des gardes eux-mêmes. Ils dirigent et guident leurs troupes lorsque séparés de plus hautes autorités ou en patrouille, et se doivent de garder une relation de confiance particulièrement vitale avec leurs hommes, de par leur responsabilité et leur devoir de mener ces derniers en cas d’affrontement inattendu ou d’intervention lors d’une patrouille.

Brigadier :
Soldat confirmé de la Garde de Boralus, le Brigadier est le garde typique de la capitale de Kul’Tiras. Chargé de veiller au bon déroulement du quotidien des citoyens, il dispose d’un champ d’action suffisant pour intervenir selon un protocole défini, néanmoins toute action d’un brigadier se doit d’être consignée sur rapport rendu aux sergents, qui fera, si nécessaire, remonter les informations.

Recrue :
Grade par défaut attribué à ceux qui intègrent la Garde, les recrues ne disposent d’aucun champ d’action, et se réfèrent systématiquement aux grades supérieurs, sauf en cas particuliers et de force majeure. En outre, comme les Brigadiers, toutes actions d’une recrue sont consignées sur rapport auprès des Sergents, qui, si nécessaire, feront remonter les informations. Une Recrue ne saurait être considérée comme faisant partie intégrante des effectifs de la Garde et c’est ses actions qui définissent si elle est apte ou non à intégrer les rangs en tant que Brigadier.


II) Formation et Entretien


Recrues

Après avoir postulé à la Garde de Boralus, et s’il est accepté, chaque nouvel élément débute en tant que recrue. Il n’est alors pas un membre à proprement parler de la Garde, et n’a pas toutes les permissions ou les droits d’un Brigadier. Il n’est pas non plus considéré dans les effectifs actifs et est traité et vu, en dehors de ses tâches, comme un civil.

Après avoir validé quatre étapes, la Recrue pourra commencer à exercer. Les étapes sont les suivantes :

Les Épreuves d’Aptitude : Au cours d’épreuves physiques, la Recrue doit prouver ses capacités physiques, sa compétence dans le maniement de différentes armes et finalement ses atouts supplémentaires, pour être classé à un poste qui lui permettra de servir l’Amirauté de façon optimale.

Les Épreuves de Loyauté : Au cours d’épreuves morales et de questions, la Recrue doit prouver sa loyauté envers l’Amirauté et sa force morale autant que mentale, afin de s’assurer qu’elle ne cèdera ni sous la pression, ni à la tentation.

L’Examen Médical : Suite aux deux épreuves, la Recrue passera un examen médical auprès du médecin de la Garde, afin de vérifier l’absence de blessures ou conditions physiques ou mentales qui les empêcheraient d’exercer correctement au sein de la Garde de Boralus.

Le Serment : Si les trois étapes précédentes ont été validées, et seulement dans ce cas-là, la Recrue peut prêter serment sur le Code de Boralus, puis sur le Code de la Garde.

Suite à cela, la Recrue exercera auprès des Brigadiers. Chaque Recrue se voit assigner un Brigadier ou Sergent en particulier, auprès duquel elle apprendra les droits et devoirs des Gardes de Boralus, ainsi que la rigueur nécessaire à l’exercice de sa tâche.

C’est après avoir complété trois entraînements auprès de l’instructeur, ainsi qu’une période de service de deux semaines irréprochables, ou après s’être distingué d’un acte méritant.


III) Droits et Devoirs

Sur l'initiative d’un Brigadier ou d’un plus haut-gradé, une patrouille réglementaire suivant les itinéraires prévus peut être initiée si en leur absence, la Caserne reste gardée et sécurisée.
Sur l’initiative d’un Sergent ou d’un plus haut-gradé, une patrouille réglementaire suivant l’itinéraire décidé par l’officier en charge peut être initiée si en leur absence, la Caserne reste gardée et sécurisée.

Tout Garde peut cependant être dépêché pour répondre à une demande d’aide porté à la Caserne ou à un Garde en lui-même.

Chaque mission donne lieu à l’écriture d’un rapport qui peut être rédigé à partir du grade de Brigadier.
Les plaintes des civiles peuvent être enregistrées par les gardes à partir du grade de Brigadier.

Un garde ne peut contester un ordre direct de son supérieur hiérarchique par lui-même.
S’il considère qu'un ordre lui ayant été donné s’avère injuste ou contradictoire, il doit en référer à un supérieur plus haut gradé. Le cas sera alors étudié et des sanctions seront, si nécessaire, appliquées.


IV) Sanctions

La Garde de Boralus, bien que n’étant pas directement liée à la Garde Portvaillant, reste une force respectable et se doit de faire preuve d’exemplarité et d’une discipline de fer. À cette fin, des sanctions seront mis en place si nécessaire pour s’assurer du sérieux et de la force d’esprit des gardes, ou de les former afin de posséder ces qualités.

Dissuasion - Avertissement oral.
“Qui fais le malin …".

Dissuasion Musclée - Avertissement oral argumenté.
“... tombe dans l’ravin”.

Dissuasion “On t’avais prévenu” - Avertissement oral et physique en public.
“Suffisamment légal pour Gibs.”

Sanction d’Entretien - Entretient local, matériel, administratif ...
“Le rempart est sale. Au boulot.”

Sanction Inutile - Punition répétitive à but de lasser.
“Si si, ton uniforme est sale. Nettoie-le encore.”

La “Clochette à Lincoln” - Port par le garde sanctionné d’une cloche autour du cou, s’accompagne de sanction d’entretien la plupart du temps.
“Quand ça sonne, c’est qu’un Lincoln n’est pas loin.”

Sanction lourde – Punition physique, exemple : coups de fouets.
“Celle-là, elle fait mal.”

Rétrogradation - Retrait de grade d’un garde pour un grade inférieur.
“Aussi appelée méthode Gibs.”

Mise à mort – Pendaison, décapitation, etc … Aussi appelée “Méthode Traqueur”.
“...”


V) Permissions

Chaque Garde se doit de résider à la Caserne durant ses heures d’exercice, équipé et alerte. Sur consigne d’un supérieur, les Gardes peuvent bénéficier de permissions, selon lesquelles ils pourront prendre du repos, quitter leur équipement ou même quitter la caserne.

S’il s’agit d’une permission stricte, ils doivent rester dans l’enceinte de la Caserne. Dans le cas d’une permission libre, ils sont autorisés à quitter entièrement leur fonction de Garde pour une durée donnée.

Il est néanmoins à noter que sur ordre d’un supérieur, et dès lors que le Garde est informé de l’ordre, il est attendu de ce dernier qu’il s’équipe et reprenne rapidement son service.

Par ailleurs, en cas de crise majeure, il est attendu d’un Garde qu’il soit prêt à se présenter à la Caserne en dehors de ses heures d’exercice, auprès de son supérieur hiérarchique direct, équipé et dans l’état le plus vigilant, sérieux, efficace et digne possible.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum